Photography of Person Ice Skating
|

5 astuces pour payer son forfait de ski moins cher

Temps de lecture : 4 minutes

Le ski est cher, et de plus en plus. Selon Alti-Mag , guide de voyage en ligne spécialisé sur les Alpes, le forfait coûte en moyenne 40 € la journée cette année. Il augmente ainsi de 6% par rapport à l’an passé. Heureusement, il existe de nombreuses manières de payer son forfait moins cher.

1/ Skier sur plusieurs jours

La majeure partie des skieurs ne s’en rendent pas compte, mais en skiant 6 jours, ils paient leur journée de ski moins cher. Ainsi, en moyenne, vous payez l’équivalent de 5 jours de ski pour skier 6 jours du dimanche au vendredi. Il n’en reste pas moins que vous devrez tout de même débourser plus de 200 € par personne en moyenne ! Si n’aimez pas trop le ski, vous pouvez également choisir de skier moins et de faire d’autres activités en remplacement. Randonnées en raquettes, chiens de traîneaux, balades, ski de fond, spa… en montagne, les activités ne manquent pas !

2/ Au printemps, on skie moins cher


Moins il y a de monde sur les pistes, moins vous paierez cher. Ainsi, en dehors des vacances de Noël et de février, on est souvent en basse ou moyenne saison. Le bon plan, c’est donc de partir durant les vacances de printemps, pour profiter de prix moitié moins cher sur votre hébergement et de forfaits de ski réduits au printemps dans certaines stations. C’est le cas notamment à l’Alpe d’Huez, La Plagne, Les 7 Laux, Les Orres, Le Grand-Bornand, Megève & Saint Gervais, Les Gets & Morzine, Châtel, Val Cenis, Aussois, Chamonix et Pralognan. Mais attention, toutes les stations ne sont pas ouvertes au printemps. Il vous faudra donc partir la première semaine de votre zone de vacances scolaires.

Man in Blue Jacket With Black Pants

3/ Partir quand c’est le moins cher

Dans quelques stations de ski, la tarification des forfaits évolue selon le nombre de forfaits disponibles. C’est le même système que dans les avions, les trains et les hôtels. À certaines périodes, vous trouverez donc des forfaits à -50% voire -60%. Testez des dates sur les sites de vente en ligne et partez à la meilleure période. Souvent, les hébergeurs baissent leurs prix aux mêmes périodes. Les stations qui pratiquent cette tarification dynamique sont : Aussois, Val Cenis, Pralognan-la-Vanoise et Chamonix pour tous les forfaits, et Megève et La Clusaz pour les forfaits journée.

4/ Louer en tout-compris

Si vous partez à la semaine, le tout-compris, même s’il est souvent assez opaque, permet souvent de réaliser d’importantes économies. Les hébergeurs et agences de voyages disposent en effet de réductions sur les forfaits de ski, qu’elles répercutent pour partie à leurs clients. On obtient parfois des packages tout compris avec des réductions de 30% à 40% sur le prix public. Ce système permet également de simplifier le paiement.

Person Skiing

5/ Des forfaits de ski moins chers le samedi

Dans de nombreuses stations de ski, les pistes sont désertées le samedi. On est en plein chassé-croisé et les villes sont trop loin pour que les skieurs montent à la journée. Alors, pour augmenter leur attractivité, certaines stations baissent le prix de leur forfait. Pour cela, il faudra toutefois le réserver en ligne, parfois avant le mercredi ! C’est le cas notamment à Valloire, Saint-François-Longchamp, L’Alpe d’Huez, Albiez, Les Sybelles, La Plagne, Les Arcs, Morzine – Les Gets notamment. Les réductions vont jusqu’à 50%.

Notez que proche des villes, la logique est inverse : plusieurs stations proches de Grenoble sont en période haute le week-end et en période basse la semaine hors vacances scolaires. Une manière de rester attractives quand les enfants sont à l’école !

Récapitulatif : Le ski, une activité de plus en plus onéreuse, voit ses tarifs grimper de 6% cette année, atteignant en moyenne 40 € la journée. Heureusement, il existe plusieurs astuces pour alléger cette dépense :

  1. Skier sur Plusieurs Jours : Opter pour un forfait de six jours peut réduire le coût journalier, bien que le total reste élevé. Alternativement, moins skier et profiter d’autres activités en montagne peut être une solution.
  2. Skier au Printemps : Les périodes de basse saison, comme les vacances de printemps, offrent des tarifs plus avantageux pour l’hébergement et les forfaits dans certaines stations, mais attention à la fermeture éventuelle de certaines d’entre elles.
  3. Choisir la Période la Moins Chère : Certaines stations proposent une tarification dynamique, avec des réductions significatives en fonction des périodes et de la disponibilité.
  4. Offres Tout-Compris : Les packages tout-compris proposés par les hébergeurs et agences de voyages peuvent inclure des réductions intéressantes sur les forfaits de ski, tout en simplifiant le processus de paiement.
  5. Forfaits Moins Chers le Samedi : Pour attirer les skieurs durant les périodes creuses comme le samedi, certaines stations proposent des réductions importantes, à condition de réserver en ligne à l’avance.

Conclusion : Skier à moindre coût est tout à fait possible avec un peu de planification et de flexibilité. Que ce soit en choisissant des forfaits de longue durée, en skiant hors saison, en profitant des tarifications dynamiques, en optant pour des offres tout-compris, ou en skiant les jours de moindre affluence, il existe de nombreuses options pour profiter des pistes sans se ruiner. Ces astuces, en plus de rendre le ski plus accessible, permettent aussi de découvrir la montagne sous un autre jour, avec moins de monde et plus de tranquillité. Alors, à vos skis, et profitez des pistes tout en gardant un œil sur votre budget!

A lire également